Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le journal d'Aasha Bipolaire

Le journal d'Aasha Bipolaire

Le quotidien d'une jeune femme vivant avec "l’handicape invisible", la maladie psychique, la bipolarité.

La famille, partie 2 Les personnes bénéfiques

La famille, partie 2 Les personnes bénéfiques
La famille, partie 2 Les personnes bénéfiques La famille, partie 2 Les personnes bénéfiques
La famille, partie 2 Les personnes bénéfiques

 

Vous savez, ce truc qui dit que l'on se souvient plus facilement des mauvaises choses et donc des mauvaises personnes qui ont marqué notre vie, et bien pour moi c'est bien vrai.
Ma mémoire est assez sélective. Et ça ne m'arrange pas car c'est vraiment pas bien pour mon moral et pour ma santé.
Après allez chercher pourquoi on rumine et on ne voit pas la vie du bon côté.

Il y a une histoire d'un prof qui demande à ses élèves de retourner la page devant eux et de lui dire ce qu'il voit. Sur la feuille blanche se trouvait au milieu un point noir. Et tous les élèves en fit la remarque. Et là, le prof dit " Avez vous remarqué que la feuille était blanche et vous avez noté juste le point noir au milieu de centaine de point blanc. Personne n'a souligné cela."

Et oui, la vie n'a pas était tendre avec moi mais elle m'a quand même donné de bonne chose. J'ai une mère courageuse, aimante et qui a donne tout ce qu'elle peut pour ses enfants. J'ai une petite sœur vaillante, douce et indépendante. J'ai un petit frère combattant, gourmand et amical. J'ai une dernière petite sœur garçon manqué, généreuse et drôle. J'ai eu pas mal d'animaux qui m'ont accompagné tout au long de cette vie, des confidents précieux dans les moments difficiles. Une grand mère hyper courageuse, extra douce et qui avait un très grande foi et beaucoup d'espoir. Des oncles et tantes du côté de ma mère qui ont mis un peu de couleur dans mon existence. Et du coup avec quelques cousins aussi dont je garde de beaux souvenirs d'enfance. Un grand père exigeant mais qui partageait ses passions avec nous. Du côté de ma mère, il y a une chose qui a toujours fait défaut dans la famille de mon père, c'est le fonctionnement.

J'ai bien grandi et j'ai vu que dans toute les familles malgré l'amour que l'on se porte il y a des problèmes soit au niveau de la communication soit parce qu'on ose pas dire tout ce que l'on pense et ainsi de suite... Beaucoup de sujet peu mener à la discorde même quand l'on s'aime et surtout quand l'on s'aime. L'affect joue beaucoup et rend les relations plus sensible surtout quand l'on grandit et devient adulte ses propres problèmes, devoirs...   

Mais, j'ai pu voir que lorsque l'on se forçait à faire bonne figure, que l'on arrivait plus à être soi même et donc sincère avec l'autre, que l'on attendait que l'alcool prenne le devant et face ressortir tout se que l'on a à l’intérieur de soir et le crache voir le boxer sur l'autre....cris, menace, reproche qui fait monter les tensions pour exploser par la violence physique.
Et n'en parlons pas des gens qui n'ont pas besoin d'alcool pour en arrivait à là.

Ces mauvais souvenirs ont caché d'autre plus joyeux tel que mes autres cousins paternels avec qui j'ai passait de bon moment. Les anniversaires, les personnes que j'ai rencontré, des amis sur le coup. J'ai vécu pas mal de bon moments quand on se penche un peu sur sa vie. Mais ils sont entassés sous le poids de lourdes souffrances. Et je trouve ça vraiment bête.

Je ne suis pas de ceux qui voient le verre à moitié plein. Après de nombreuses déception, je me suis vite habitué à attendre le pire, à voir le point noir. Je me suis conforté dans ce rôle de victimes. Et j'en ai oublié le reste.

J'ai une famille qui tient à moi, des proches qui me soutiennent du mieux qu'ils peuvent. Même si on ne voit pas tous ces points blancs, ils sont là et ils apportent des choses tel que l'amour, le soutient, des câlins...

Alors, oui il est important de ne pas voir que le noir. Et même si il n'y a que des point noir sur la feuilles, imaginons les en point blanc.
Entrainons notre esprit à voir blanc !
Entrainons nous à être heureux !
A avoir de l'espoir et garder la tête pleine de rêve.

Merci à toute les personnes qui font ou qui on a un moment donné fait partit de ma vie et surtout qui m'ont laissé de bons souvenirs blanc comme la neige.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article